Photos traditionnelles

Gigot Bitume avec IDEC Santé

Connaissez vous le Gigot Bitume ? C’est une vieille tradition du début du siècle. Les ouvriers ont découvert que le papier craft protégeait très bien la viande du bitume. C’est devenu une tradition de fin de chantier: quand on termine le gros œuvre aujourd’hui, on fête cela avec un gigot bitume. Cela remonte à l’époque, où l’on fêtait la mise hors d’eau du bâtiment c’est-à-dire la fin du travail des bitumiers. Avant qu’ils repartent, on plongeait un morceau de viande entouré de papier craft et d’alu dans la masse de bitume en fusion pour la faire cuire. On réunit alors tous les corps de métiers , des gigots à dévorer, on les emballe dans x couches de papier alu chaque fois en contre-sens pour imperméabiliser le paquet, puis x couches de papier kraft puis on plonge le tout dans le bitume à 230°c. Et hop, 60 minutes plus tard, c’est prêt. On sort les paquets bitumés, on les arrose d’eau froide pour créer une croûte facile à découper, et on déguste. L’assaisonnement dont le cuisinier bitumier a enduit le gigot avant l’emballage a totalement imprégné la viande, puisque c’est une cuisson à l’étouffée et totalement hermétique. Le gigot a mariné en même temps qu’il a cuit, et dans la sauce et dans son propre jus. Fondant assuré, donc. Merci IDEC Santé pour l’invitation !